Dark Light

Après l’énorme “LAÏLA”, Khali se devait de revenir avec quelque chose de sérieux afin de continuer sur la lancée de son dernier projet. Après un tel succès, il ne faut pas décevoir, et souvent, une forme de pression peut accompagner un retour. Mais pour lui la pression n’est qu’un mot comme les autres. “21 -“, voilà le nom de ce nouveau projet qui comporte 2 titres aux sonorités très différentes, “PEzZZ” et “NO PHOTO”.

Depuis toujours

Le premier morceaux est un récital, il étale son savoir, ses flows, ses mélodies, ce qui fini par donner un morceau très technique mais avec des lyrics profondes et très personnelles. On en apprend plus sur lui, sur ses peurs et ceux qui l’entourent tout au long du son.

Parce qu’ici on est en France et que papa maman viennent du bled

Khali, PEzZZ

Le bonheur c’est le cash only
Ça créé des vrais zombies

Khali, PEzZZ

Je vous vente les mérites et la technique de Khali mais que serait ce morceau sans son associé de toujours, Kosei.

Kosei est un producteur, souvent qualifié d’ “ovni” qui aime les mélodies douces et parfois plus violentes. Connu par “le grand public” sur son projet en commun avec La fève, il ne cesse de mélanger son élixir pour nous livrer des titres aussi aboutis que “PEzZZ”.

Khali et Kosei ont déjà collaboré ensemble sur différents projets comme “KOLAF” ou plus récemment le magnifique “LAÏLA”.

Le goût du succès

“NO PHOTO” est l’extrême opposé de “PEzZZ”, un morceau très doux et plus universel avec un sujet prédominant, le succès, présenté sous différentes formes.

Il s’est défait de ses chaînes, ce qui lui permet d’étaler tout son art avec une forme de mépris pour ceux qui n’ont jamais cru en lui.

On m’a dit “arrête la zik”, mais c’est mon gasoline

Khali, NO PHOTO

Voilà une œuvre qui rassemble. À chaque sujet évoqué, Khali peut toucher et faire en sorte que ses auditeurs se reconnaisse à travers ce texte.

Il est conscient de son talent. Il a analysé le domaine dans lequel il évolue, il est prêt pour le succès car il ne le cherche pas mais se contente de l’attendre en chantant avec sa baby voice.

L’autoroute du succès c’est le danger, ça veut manger

Trop tôt ça fait des tonneaux

Khali, NO PHOTO

En 2020 il avait drop “20 -“, qui précédait “21-“. Donc pourquoi pas voir, très bientôt, une suite logique et donc, un nouveau projet.

En parlant de suite, nul doute pour lui, le futur n’annonce que du bon. Il reste entêté dans son univers parce que c’est ce qui lui plaît, c’est aussi surtout ce qui le fera sûrement finir en tête des classements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.